Jean-Noël L'Harmeroult

La Clé des Secrets

Oeuvres réalisées entre 2005 et 2007
Un immense MERCI au Top-Model Carole Congos pour son amicale collaboration à la Création de "La Clé des Secrets"

Une partie de l'Exposition 'La Clé des Secrets' a été présentée en 2014 chez 'Mauboussin', Place Vendôme à Paris. Le blog dont voici le lien, vous permettra de voir la préparation et la mise en place de l'Exposition avec mes collaborateurs, ainsi qu'une partie du Vernissage. http://www.art-sargon.blogspot.com




Je suis la "Maculée Conception" pourrait être le sous titre donné à cette série de tableaux intitulés "La Clef des Secrets"
"Maculée Conception" tant la volonté hargneuse de Jean-Noël d'agir par projection d'une fulgurance picturale sur le cliché paraît patente.
Fulgurance affectant la photo, la maculant de coups de rasoirs, de taches d'encre sanguignolente, d'étoiles furtives, de flèches colorées signalant le lieu du crime et les traces des armes contendantes. Ce geste délibéré à connotation criminelle a de quoi surprendre.
Mais "bon sang", si je puis dire, quel est le mobile du crime?
On imagine le scénario d'une folie destructrice soudaine sans doute la juste raison d'une frustration enfin libérée ; Libérée des contraintes trop longtemps cumulées, des angoisses volontairement contenues. L'éclair graphique surimpressionné emprunte le fil de la lame pour infliger, à l'ordre établi de la composition première, la "correction" qu'elle mérite.
'Heart's Voice'. (2006). Acrylique, fusain et pastel sec sur montage digital imprimé aux encres pigmentaires sur papier Fine-Art. Pièce unique. 107 x 110 cm.
'The Four Hidden Truth'. (2005). Acrylique sur montage numérique imprimé aux encres pigmentaires. Pièce unique. Format :  88 x 110 cm.


Le long travail de mise en scène, les expositions interminables, les attentes prolongées de la bonne luminosité se voient remisés au fond du puits de l'objectif. Il s'agit désormais de sublimer une autre jouissance, de passer de la pose argentique à l'instantané pictural. Il ne s'agit plus de conclure par un déclic capturant une composition longuement élaborée mais de libérer d'un trait de soie l'énergie chromatique transcendée.
"La petite mort" chante enfin sa levée d'écrou. Dans cet élan mortifère, un magma vital, une libido revigorante propulse une nouvelle énergie constructive ; une sorte de second big-bang porteur d'un monde nouveau, celui de l'absolu de l'harmonie possible.
Élan incontournable pour un Jean-Noël désireux de déchirer le voile de ses ombres afin d'investir le brasero de sa lumière enfouie. Car enfin dans ces plaies carminées, ces tourbillons rougeauds, ces lignes striantes, ces éclaboussures sanguines, au delà du geste fulgurant jaillit le trait lumineux et numineux de l'oeil invisible.




La voix de la Voie intérieure s'époumone. Elle libère le souffle d'une posture mentale avide de se laisser aller à ces fulgurances dont on croit qu'elles sont insignifiantes alors même qu'elles signent le recouvrement de la Parole majuscule. Celle dont nous savons pertinemment qu'elle est inaccessible au mortel mais que nous devons impérativement chercher sans faillir. Cette mort renaissance, cette soif absolue, cette pathétique recherche d'amour impose un acte fort, une victoire libératrice. Elle passe par la mort à soi-même de la photo figée pour accéder à l'essence de l'acte créatif instantané, témoin unique de la conjonction finale de ce que l'on peut appeler cette fois la "Conception Immaculée".

Voilà la "Clef des Secrets"

Gérard LUJAN
'Carole's Portrait'. (2007). Encre sur montage numérique imprimé aux encres pigmentaires sur papier Fine-Art. Format : 110 x 95 cm. Pièce unique.

Envoyer un message

Créé avec Artmajeur